20214423_1753299424970361_7326601259308285952_n

Je suis sûre que toi aussi tu as dans ton entourage un ou une amie proche qui fait des trucs bizarres le matin en se levant, genre contempler fixement une plante verte ou qui se met en position du lotus au milieu de la chambre en silence ...

Moi la mienne, elle s'appelle Sarah. On se connait depuis 10 ans et elle est en plein changement de vie. Comme elle a quitté Paris il y a quelques mois, il était grand temps que je lui rende visite dans sa nouvelle ville... c'est comme ça que j'ai passé quelques jours chez elle à Lyon.

Son projet professionnel s'articule désormais -entre autres- autour du Mindfullness ( méditation en pleine conscience). Si tu veux en savoir plus, clique sur le lien vers sa chaîne youtube https://www.youtube.com/channel/UCx8E8JiKbucuU888FtBt8MA/featured

Je me souviens vaguement de quelques cours de sophrologie en école supérieure, mais l'expérience à cette époque s'était soldée par une sieste généralisée en salle de cours et quelques gros fous rires collectifs pour évacuer la tension due au silence. Voilà ma seule expérience réelle de cette discipline inconnue. 

Je profite donc de mon hôte et de sa passion pour tenter une petite séance de méditation en pleine conscience. Késako?? C'est une technique qui consiste à focaliser pleinement son attention sur le moment présent et à analyser les sensations ressenties. Peu importe la durée, seule la pratique régulière compte. Idem pour l'endroit où la méditation est effectuée; on peut s'y adonner en marchant, en courant, en se brossant les dents, avant d'aller dormir, etc.

1e étape: trouver une position confortable qui va permettre de vraiment pouvoir se relaxer. En ce qui me concerne, ça sera allongée sur le confortable canapé en cuir beige du salon (il est 11h du matin,  je viens de me lever et je ne voudrais pas me froisser un muscle)

2e étape: fermer les yeux et me laisser guider par la voix de Sarah, qui m'invite à me détendre et à me concentrer à 100% sur ma respiration. Il s'agit dans un premier temps d'occulter tous les bruits extérieurs et toutes mes pensées. La vraie gymnastique proposée par cette discipline c'est de "forcer" son cerveau à revenir se concentrer sur la respiration dès qu'on se met à penser à autre chose. Cela peut paraitre simple sur le papier, mais c'est toute la difficulté de l'exercice. Et encore, en ce qui concerne mon initiation, on parle de quelques grosses minutes. Certains adeptes plus confirmés font cette exercice dans le silence des journées entières. 

3e étape: prendre peu à peu conscience des sensations de notre corps ( la douceur du plaid sur les pieds, l'aspect un peu collant du cuir du canapé contre les bras, le poids de ma tête sur l'oreiller...)

4e étape: commencer à (ré)écouter les bruits extérieurs, surtout en se concentrant sur les bruits agréables. Etonnement, moi qui était crispée par les pas bruyants des voisins qui résonnaient (non mais sérieusement, comment on peut marcher non-stop chez soi de 8h du mat à 2h du mat le lendemain ?!?... tout cela avec la grâce d'un troupeau d'éléphants!!) j'ai réussi à totalement les occulter et n'entendre que les bruits charmants des pioupious dans la rue. 

5e étape: rouvrir les yeux et se sentir très zen, reposée et envahie de bonnes ondes. 

Affaire à suivre... vivement une deuxième séance plus poussée pour vraiment approfondir les différentes façons d'aborder cette méditation très spirituelle et très concrète en même temps. 

20482568_160256574548338_3372077269034991616_n(1)

 

byFofie

 

 

byFofie