32231262_10155900391424130_6027106681396133888_n

Je suis un aimant à moustiques ... si nous sommes quinze personnes dans la pièce il est pour moi. Et pas juste pour une petite piqûre par-ci par-là; non non, les 10 piqûres d'un coup avec gonflements allergiques en prime!!

D'après les dernières études scientifiques que j'ai pu lire, la légende urbaine du taux de sucres dans le sang n'a rien à faire dans l'histoire ( ma glycémie est tout à fait normale). Ce qui attire les moustiques vers un individu plus qu'un autre, c'est sa chaleur corporelle, les composants de sa transpiration comme la teneur en acide lactique et la quantité du CO2 que l'on expire ... et oui, visiblement j'ai le sang chaud. 

Mais ça c'était avant car maintenant j'ai ma petite trousse TOP 5  "spéciale lutte contre les indésirables volants" qui ne quitte jamais mon sac. Dedans, on trouve: 

- l'huile essentielle de citronnelle(Cymbopogon nardus).  Elle ne fonctionne pas pour tous les insectes, mais il est avéré que son odeur puissante et certaines de ses molècules ( le géraniol et le citronnellol en tête) brouillent les récépteurs nerveux des moustiques, et de ce fait ils ont donc tendance à passer leur chemin, direction une peau plus acceuillante

- l'huile essentielle de géranium (Pelargonium graveolens), très réputée pour ses propriétés insectifuges - encore merci monsieur citronnellol -  dégage un arôme très puissant qui tiendra à distance les moustiques les plus récalcitrants

- l'huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia), qui va jouer aussi un rôle répulsif couplée aux autres, et surtout calmer les piqûres si malencontreusement "une vilaine moustique" réussit tout de même à atteindre mon épiderme. 

- l'huile essentielle de basilic (Ocimum basilicum), comme je n'ai pas du tout la main verte et que même les pots sur mon balcon crâment en moins de deux semaines, j'ai testé l'huile essentielle - qui ne risque pas de fâner jusqu'à preuve du contraire -

- une huile végétale pour bien évidemment diluer mes huiles essentielles et me tartiner les bras et les pieds avec. 

On parle bien des moustiques communs par contre, car même si je n'en n'ai pas beaucoup dans le coin, j'ai bien peur que mes huiles ne suffisent pas à dissuader les moustiques-tigre originaires d'Asie beaucoup plus coriaces. 

byFofie